La grossesse de doucette e

Hello,

Et si nous parlions grossesse, état d’esprit, idées reçues et pression sociale?

Lorsque Doucette s’est enfin installée au creux de moi cela faisait exactement 2 ans que nous l’attendions… je me souviens encore de ce jour de février 2015, lorsque ma collègue m’a dit au détour d’une conversation :  « fait un test quand même 15 jours de retard c’est beaucoup! », je me souviens encore avoir été à la pharmacie acheter ce fameux test et être passé au bureau de tabac ensuite acheter mes cigarettes car je n’y croyais pas du tout, je m’en souviens être sortie en courant de la salle de bain remplie de joie tendant mon paquet de ciagrette à Mr papa en lui disant : « je n’y ai plus droit »….

Et puis…

Et puis : une grossesse de rêve ….. sur le plan symptômes uniquement!! Je n’ai pas vomi, je n’ai pas eu de diabete, pas de problèmes de tension, rien d’en ce qui peut amener des nuages au dessus d’une grossesse (aller une sciatique qui m’a bien fait souffrir mais qui a été rapidement prise en charge)

Et puis : une grossesse atroce dans ma tête, des peurs phobiques, des cauchemars, des flashback, une prise de poids énorme (35 kg)… bref un maelström qui a fait que j’ai détesté ma grossesse

J’ai bien évidemment été voir quelqu’un histoire de régler tout ça avant l’arrivée de Doucette …

Et puis le premier trimestre rythmé par un déménagement express pour cause de Mr papa qui faisait l’idiot

Et puis le second trimestre rythmé par les cauchemars et les questionnement par l’irritabilité et la fatigue …

Et puis le troisième trimestre plus serein comme une mer calme après la tempête, le troisième trimestre qui m’a paru long très long

Et puis cet accouchement long (1 semaine de travail)

Et puis elle était là !!!

La rentrée scolaire

Mais voilà…

la grossesse ce n’est pas forcément un état de béatitude durant 9 mois, ce n’est pas ce que  les journaux nous efforce de nous faire croire, en tout cas pas forcément

La grossesse c’est aussi beaucoup de changements un nouveau corps qu’il faut s’approprier, un petit bout d’homme qui vit en nous et non ce n’est pas facile , ni joyeux chaque jour!

 

ma grossesse

 

Voilà un article pour au final dire que non je n’ai pas aimé être enceinte, mais que oui j’aime ma fille plus que tout au monde, et que oui on peut avoir un passé très dur et s’en sortir,une grossesse affreuse mentalement et même passer a travers le baby blues!!!!

Bisous Bisous

Angèle

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Angelique Ravise dit :

    Merci beaucoup

    J'aime

  2. Régi dit :

    Angélique, ton récit m’a très émue, tu es une femme formidable et courageuse… Je te souhaite à toi, ta princesse et ton futur époux tout le bonheur du monde…! ♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s