Les lectures de la marquise

où l’on visite les Highlands…

Ce soir, je vais vous transporter dans les Highlands, l’Ecosse du XVIIéme siècle….

Une époque où l’on brûlait les sorcières, où les Jacobites et les Orangistes se faisaient une guerre sans merci, où l’Ecosse était un territoire à part mais plus pour longtemps..

Je vais vous transporter par la lecture, (encore me direz-vous), oui lorsque je lis un livre je voyage, mais ce livre là est exceptionnel!!!

Mais ce roman est à resituer dans un contexte historique de guerre civile entre Jacobites (partisan du roi Jacques, de la famille des Stuart, et réfugié en France à l’époque des faits), et entre Orangistes (partisans du roi Guillaume d’Orange, roi sur le trône aux moment des faits), je ne vais pas vous faire un cours d’histoire anglaise de cette époque mais il est vrai qu’il est plus facile de comprendre le roman si on connaît le contexte historique…

Nous sommes en 1692 en Ecosse, un clan des Highlands vient d’être massacré, une jeune fille qui a assisté au massacre et a essayé de l’empêcher est emprisonnée et va être brûlée vive comme sorcière…

voilà le décor du début du roman…

Et puis arrive le révérend Charles Leslie, ardent Jacobite, qui cherche a prouver que ce massacre et à mettre au crédit du roi Guillaume… Et pour ce faire il va interroger la seule personne proche du clan massacré : la jeune fille , Corrag.

On découvre un homme pétrit de préjugés, qui avant même de connaître Corrag pense déjà à elle comme étant « la sorcière », « la gueuse »… et puis il la rencontre et chaque jours s’assoit devant sa cellule et l’écoute, l’écoute attentivement afin de découvrir la vérité sur ce massacre.. Et peu à peu ses préjugés s’efface pour découvrir la personne… Sa vision du monde, des choses, des animaux et des humains…

On découvre une lumière, une grâce dans ses paroles, qui viennent semer le doute dans l’esprit du révérend…., elle raconte sa fuite d’un petit village d’Angleterre, avant que sa mère soit pendue pour le crime de sorcellerie, et puis son voyage, les monts, les collines des Highlands, tel qu’elle les voient, les cascades, où elle se lave…

Et puis à l’horizon se profil le dégel qui annonce sa mise à mort….

où l'on visite les Highlands...

 

Bisous bisous!! 

Angèle

4 thoughts on “où l’on visite les Highlands…”

  1. Régi pourquoi insultez vous ma fille en lui disant qu’elle vous donne l’impression d être ignorante ?? a vos réactions dsl mais on dirait une enfant et non une adulte. Quant a la lecture sachez madame que quand on aime lire on trouve tjrs le temps, j’ai transmis ce plaisir a ma fille et j’en suis heureuse (ne l’ayant pas élevée pendant 13 ans je sais que je lui ai au moins transmis ce plaisir durant les 10 premières années de sa vie) j’ai également une maison a m’occuper, un chien 4 chats un poisson, un jardin, un fils de 14 ans je fais aussi du bénévolat aux Restos du Coeur, j’ai entrepris de faire l’arbre généalogique de notre famille je suis handicapée et je trouve quand même le temps de lire c est indispensable a mon équilibre une journée sans lecture et je suis mal il me manque quelque chose. et je ne pense pas que ma fille vous fasse passez pour une ignorante Madame Régi elle vous fait partager ses joies, ses peines, ses lectures, si cela ne vous intéresse pas passez votre chemin et retirez vous de son blog ne le suivez plus ce sera mieux….

    J'aime

  2. Pour la sorcellerie, je ne vais pas si loin, il y a des histoires qui se sont passées non loin d’ici..en Sologne, dans le Berry…puis, ma fille était avec le Lycée de Blois ( section européenne allemande) à Boston et surtout Salem… J’ai la chance d’être à la retraite,et dans nos plans, visiter l’écosse et une partie de l’Irlande en camping-car.. Ah je ne dévore pas autant de livres, je n’ai tout simplement pas le temps…entre les « devoirs » de mamie , des soucis de santé…une grande maison, chien et chats, je préfère me balader en bas chez moi à la Loire..profiter du jardin fleurie ..Le lecture reprendra lors du prochain voyage en camping-car chez mes parents en Suisse, là, je pourrais faire le plein de livres et d’auteurs contemporains allemands et alémaniques…lire dans ma langue maternelle entretien aussi les neurones! En te lisant parfois, j’ai l’impression de faire partie des pauvres ignorants…n’ayant pas eu de Bescherelle pour apprendre le français, mais « Le manège enchanté » en arrivant à 22 ans ici…on fait comme on peut… Passe une belle et agréable journée…

    J'aime

  3. tu pourras me le passer stp Angélique j’ai pas encore fini ceux que tu m’as passer mais pas grave loll d ailleurs dis dans la série que tu m’as prêter il faudra qu’on regarde j’ai vu qu’il y en avait d’autre avant ceux là loll je suis heureuse de t avoir au moins transmis ce bonheur qu’est la lecture.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s