humeur

De la difficulté de trouver son équilibre…

Aujourd’hui je prend mon clavier après une semaine courte mais éprouvante..

Cette semaine, beaucoup de questionnement, de remise en question, et la lecture de l’article de Maman Fatale m’a fait écho….

Cette semaine c’était la rentrée pour moi, une rentrée un peu noire… Après une semaine et demi avec mon bébé je la laissais chez nounou à nouveau…

Et je me suis demandée, questionnée, interrogée… Est-ce que le fait de reprendre mes études était une bonne idée? Est-ce vraiment cela que je veux faire? Alors oui j’ai toujours voulu étudier l’histoire, cela me passionne, lorsque je rentre dans ce sujet je deviens intarissable et la discussion tourne vite au cours d’histoire (papa ne veut même plus se promener avec moi dans Bordeaux car à chaque coins de rue je lui fait un cours, lui raconte une anecdote)… Mais voilà est-ce que je veux vraiment être prof?

Et puis il y a cette culpabilité, la culpabilité de laisser crapulette, de la retrouver grandie chaque soir, et de me dire que ce n’est pas moi qui lui apprends tout ce qu’elle sait aujourd’hui….

Trouver son équilibre lorsque l’on devient maman est un vrai challenge… Je pense sincèrement, malgré les efforts d’aujourd’hui, la parité, etc… que les femmes ont plus de mal à se positionner que les hommes au sujet de leur carrière…. travailler ou rester à la maison (lorsque cela est possible)? Et si je restait à la maison, le regard des autres?

Aujourd’hui la société actuelle n’aide vraiment pas les femmes.. Non… Si l’on va travailler on est carriériste, si l’on reste à la maison on est feignante…

Mais voilà, l’image « maman à la maison, papa au travail » ne me déplait pas (oui je sais je suis de la vieille école), papa lui se pose des question quand à mon épanouissement, mais entre ma louloute, le blog, mes ami(e)s, l’église, et le sport (que je compte reprendre, cela me manque trop), eh bien j’ai une vie sociale bien remplie… Non ce qui m’arrête dans le fait de prendre ma décision, c’est le regard des autres, j’entends déjà les remarques de ma belle famille d’ici….

Alors, je me questionne encore, je continue la fac, mais je me questionne….

Et puis il y a ce projet qui me trotte dans la tête, concernant la scolarité de crapulette, j’aimerais beaucoup me lancer dans l’IEF (instruction en famille), pour beaucoup de raison (que je vous expliquerais dans un autre billet). Mais voilà, ce projet ne serais réalisable que si je suis à la maison! Donc on réfléchit… Beaucoup (j’ai le cerveau qui tourne à 100 à l’heure!!)…

Ce billet écrit comme c’est venu, pour remercier aussi tout les messages reçu sur Facebook, mon mari qui me soutient tout le temps quelque soit mes choix…

img_1899

Bisous bisous

Angèle

16 réflexions au sujet de “De la difficulté de trouver son équilibre…”

  1. Ma belle, peu importe le regard des autres. Ce qui compte c’est ton épanouissement, ton équilibre. Car cela fera forcément écho chez Eléonore… Il lui faut une Maman heureuse et qui fait ce qu’elle aime. Alors au diable les remarques des autres. Quel que soit son choix, il ne regarde que toi.

    Aimé par 1 personne

  2. Ah là là qu’on s’en pose des questions, nous les mamans!! J’ai aussi lu l’article de Maman Fatale qui résonne en moi! Après avoir testé pas mal de combinaisons, je sais ce qui me va: le travail à temps partiel pour garder une indépendance financière et une vie sociale tout en ayant du temps pour ma famille, ma maison et moi. Pour le moment, ce n’est pas possible (c’est papa qui est à la maison en attendant de retrouver du travail) mais j’espère fort pouvoir me remettre à temps partiel d’ici quelques mois.
    Gros bisous, prend le temps de réfléchir et fait ce que tu sens le mieux!

    Aimé par 1 personne

  3. Hello ma belle ! Bien sûr il faut que tu sois épanouie dans ce que tu fais. Mais être prof d’histoire et être maman c’est possible aussi. Je vais un peu à l’encontre des autres commentaires mais en ce qui me concerne je trouve primordial d’avoir son indépendance financière. Mais c’est ce que je veux pour moi, et je peux comprendre l’envie d’une maman ou d’un papa d’ailleurs d’élever son enfant….

    Aimé par 1 personne

  4. Bonjour 🙂

    Je ne suis pas personnellement maman mais connait plusieurs personnes qui me sont proches et qui ont été dans le même cas et qui sont très épanouie :).

    Il faut continuer à suivre ses rêves et ne pas avoir de regrets.

    Les autres personnes pensent bien ce qu’elles veulent… Du moment que vous êtes heureuse c’est le principal :).

    Bon courage à vous 🙂

    Aimé par 1 personne

      1. Beaucoup on peur de ça et moi la 1erz au début.. Mais au final.. su l’enfant est mal à l’école ou s’il est l’enfant mis de côté ou autre.. une fois sa journée de 8h 17h faites plus les devoirs qui peuvent être source de drames… Bah il reste pas beaucoup de temps pour la sociabilisation^^
        Alors que l’école à la maison.. C’est aussi les aires de jeux les parcs les musées… des enfants qui parlent aussi aux adultes ados et enfants.. des rencontres comme ça. Et il y a des sites fb et forum qui rassemblent les familles des mêmes régions.. Ça aide aux contacts. Depuis que j’ai trouvé tout ça perso je suis rassurée et je me dirige vers ce chemin 🙂

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s