humeur

Quand ton passé te rattrape….

Encore un billet d’humeur… décidément les hormones ne me réussissent pas…

Aujourd’hui, j’ai besoin de vider mon sac….

Comme vous le savez je suis dans mes derniers jours de grossesse…. Et jeudi après de nombreuses contractions, très rapprochées et douloureuses, nous nous sommes rendu à la maternité pour savoir où en était le travail….

Et là la sage femme a ressorti mon dossier (normal)…. Sauf que mon dossier contient aussi le déroulé de la grossesse de Crapulette, et que la grossesse de Crapulette a été un désastre psychologiquement….

J’ai été suivie par un psychiatre durant la grossesse et 8 mois après, j’en avait besoin, (je vous avez déjà parlé de mon passé ici)

Et la sage femme m’a sorti quelque chose qui m’a beaucoup choqué, mais surtout beaucoup peiné….

Pour elle si je n’arrive pas à gérer ma douleur il y a une part de psychologie….. Pour elle le fait que j’ai souffert fait que je n’arrive pas à gérer mes contractions et que je souffre encore plus….

Alors oui cela m’a mis en colère….

La première chose qui m’est venue à l’esprit c’est : est-ce que ce passé va me poursuivre encore longtemps? est-ce que pendant encore longtemps on va mettre certaines choses sur la faute de ce passé? est-ce qu’un jour on arrêtera de me regarder avec pitié quand on sait ce que j’ai vécu?

J’ai l’impression que dans certaines périodes de ma vie je ne suis définie que par ce passé….

Alors hier on en a parlé avec Anne (vous savez mon accompagnatrice périnatale), on a disséqué ce passé (sans entrer dans les détails), et nous avons essayé de comprendre ce que cette sage-femme avait essayé de dire de façon si maladroite…

Il en est ressorti que oui mon passé me rattrape dans certaines périodes de ma vie (normal), mais pas dans la gérance de la douleur en elle même (nan quand on a vécu ce que j’ai vécu on est plutôt dure à la douleur…)

Non là où mon passé me bloque c’est que je suis devenue quelqu’un qui est dans l’hyper contrôle et l’hyper vigilance…. Du coup j’ai énormément de mal à lâcher prise… Du coup je me crispe sur la contraction…. Du coup j’ai encore plus mal…..

Cet accouchement est donc long d’un côté à cause d’un col de l’utérus sûrement très long à se modifier, et de l’autre pour des causes psychiques….

Alors nous avons mis en place des petites choses pour que je puisse tenir tout de même sur la longueur, que je puisse me détendre et surtout avoir cet accouchement sans péridurale comme je le souhaite….

Mais cela je vous en parlerais plus longuement dans un autre article, si je réussis mon objectif (et si un jour Numérobis se décide à sortir)

Comme vous pouvez le voir cet article est assez intime… Je m’excuse par avance si cela vous semble trop intime, mais j’avais besoin que cela sorte!!

Bref pour conclure je dirai que lorsque l’on a un passé compliqué, on doit composer avec toute sa vie…. Impossible d’oublier, mais impossible de vivre sans…

Je vous souhaite à tous une belle journée!

Bisous Bisous

Angèle

27 thoughts on “Quand ton passé te rattrape….”

  1. Bon courage pour ces derniers jours ! Effectivement cette sage-femme n’a pas vraiment réfléchi avant de te dire ça et j’imagine bien que ça a du te remuer !
    Je t’admire d’avoir su surmonter ce passé si difficile en si peu de temps, c’est bien normal qu’il refasse encore surface surtout dans des moments où on est un peu plus fragile comme une grossesse.
    J’espère que Numérobis va se décider pour de bon, comme tu dis il se sera fait attendre 😉

    Aimé par 1 personne

  2. J’espère que tu auras accoucher naturellement en lâchant prise.. Moi je me suis laisser aller pendant les contraction. C’est clair que pour le dernier j’ai douillé.. Lol. Mais j’ai tenu bon et debout tout au long du travail. Je te souhaite aussi Qu’il ne soit pas trop long. Bisous 💋

    Aimé par 1 personne

  3. Je découvre ton passé qui reflète tellement peu celle que tu sembles être aujourd’hui… Tu as l’air tellement épanouie et heureuse… Tu l’es sans aucun doute mais ces blessures ancrées en toi ressortent parfois et c’est bien normal… Apprendre à les gérer et vivre avec, ce n’est pas simple, d’autant plus quand les hormones font le yoyo… Je suis de tout coeur avec toi ma jolie…

    Aimé par 1 personne

    1. Oui on me le dit souvent… les personnes qui ne sont pas au courant s’étonne toujours (et en fait heureusement !!!), aujourd’hui j’ai trouvé un équilibre oui! Et quand mon passé se rappelle à moi de cette manière je peux vite très mal le prendre !!!
      En tout cas merciiii 😘😘😘😘

      J'aime

  4. Ça doit être du aux hormones mais j’ai pleuré en lisant ton article… car le passé on en a toutes et tous un ! On fait comme on peut avec parfois il peut expliquer une souffrance mais ne justifie pas tout.
    Pour moi on doit essayer d’avancer comme on peut et avoir le soutien des autres est important.
    Alors que sais un peu te concernant.
    Je serais avec toi je penserai à toi… Mais ne doutes jamais de toi Angélique tu es une très bonne maman et Numerobis a vraiment de la chance de t’avoir comme future maman ❤

    Aimé par 1 personne

  5. Ma bichette, j’aimerais tant de faire un gros câlin et te dire que tout va aller bien. Car je suis sûre que ça va aller. Tu es une femme remarquable, tu es bien plus forte que tu ne le crois et je suis persuadée que tu es une mère extraordinaire/

    Aimé par 1 personne

  6. Je découvre ton histoire avec cet article et je suis vraiment triste et choquée de ce que tu as dû traverser dans ton enfance… Je trouve cependant cette sage femme en effet très maladroite et rapide dans ses conclusions. J’espère que numerobis va bientôt se décider et que tu auras un bel accouchement !

    Aimé par 1 personne

  7. Courage! Moi aussi on me l’a sorti cet argument du « c’est dans la tête », à J+6, déclenchée, après 3 faux travails…je veux bien mais je crois qu’il y a aussi des causes physiques…qu’on ne connaît pas. (Même le corps medical). Merci la culpabilité…en tout cas bon courage pour cette dernière ligne droite!

    Aimé par 1 personne

  8. Coucou ma belle. Pas facile ces derniers jours, surtout avec le « faux » travail qui laisse bien des choses à vif.
    Ma dernière grossesse était catastrophique. Je me suis battue pour garder Bibou, qui était un bébé surprise. Je suis passée par la case amniocentèse, suis restée très seule avec les deux grands tout l’été, pour apprendre, début septembre, que j’étais cocue. Deux semaines avant de déménager et six semaines avant d’accoucher. Les derniers jours, avec ce faux travail, je n’en pouvais plus. Et quand enfin c’était ̈le moment d’accoucher, mon col à arrêté de bouger à 4 cm pendant des heures. J’ai failli étrangler la sage femme qui m’a dit que le travail s’était arrêté parce que les contractions, je les sentais toujours.
    J’ai clairement moins bien géré la douleur que pour les deux premiers. Mais ça l’a fait. En catastrophe dans ma chambre de la maternité, dans la douleur (physique et mentale) mais de manière magique. Et ma relation avec Bibou est aussi unique grâce à ça 💜
    Je pense bien à toi et je sais que vous n’allez pas tarder à partager ces instants magiques vous aussi. Gros bisous.

    Aimé par 1 personne

      1. Merci 😍 C’était un mal pour un bien comme on dit ! Aujourd’hui, je me sens au top et je m’entends bien avec le papa des enfants.
        Bon, je suis discrètement tes posts pour ne pas être en mode « bah t’es encore là ? ». Je reste à l’affût !
        😙😘😚

        Aimé par 1 personne

  9. Via ton article, je decouvre ton histoire et ton vécu… si mon histoire n’a rien avoir avec la tienne, j’ai parfois la même impression que toi…
    J’ai fait une dépression il y a quelques années, et j’ai parfois l’impression que cela me poursuit un peu trop ! À chaque petit coup de mou, petit ras le bol, cela revient sur le devant de la scène ! D’ailleurs, j’avais écrit un article dans le même esprit que j’avais intitulé « a-t-on le droit à l’oubli ? »…
    On s’est parfois tellement battu pour passer à autre chose, pour tourner la page qu’il est très difficile d’admettre que cela encore tellement d’impact aujourd’hui !
    Allez, bientôt, ces douleurs seront derrière toi et tu pourras profiter de tes deux merveilleux loulous !
    Plein plein de courage !

    Virginie

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s