Le chamboulement d’une naissance…

Plus de 15 jours que je n’avais pas écrit ici, et je reviens avec un article personnel…

Aujourd’hui j’avais envie de vous parler de nous, de notre famille, et de ces deux chamboulements qu’on été les naissances de crapulette et petit renard

Pas avec les discours que l’on entends partout :

oui la parentalité c’est cool, c’est bisounours et paillette (mais pas que)

non aujourd’hui je voulais vous parler des vraies difficultés que nous avons rencontrées, des remises en question, du rôle qu’a eu notre passé sur notre parentalité et de ce séjour de 15 jours…

Commençons par là :

Mardi je suis revenue d’un séjour de 15 jours chez mon amie Maman fatale, pour l’aider à déménager (en vrai j’ai pas eu l’impression de porter beaucoup de cartons, par contre j’ai beaucoup pouponner), ce que je ne savais pas c’est que ce séjour allait aussi permettre de faire une mise au point sur notre famille..

Depuis quelques temps ce n’était pas le bonheur qui régnait chez nous mais plutôt …. en fait je ne sais même pas comment le définir ..

les cris avait remplacés les paroles

les pleurs avait remplacés les rires

les reproches avait remplacés les compliments

bref sous fond de burn out parental, de fatigue extrême et de désengagement paternel.. plus rien n’allait !!!

Alors ces 15 jours ont servis

ils ont permis de voir quels tord venait de qui, de démêler les tensions, de mettre des mots sur le mal être …

ils m’ont permis de voir (merci Joh de m’avoir ouvert les yeux), que peut être j’étais un peu trop dans le contrôle en ce qui concernait ma parentalité, qu il n’y avait plus grand chose de spontané à force de vouloir appliquer des préceptes, j’avais perdu (ou pas découvert) qu’être parent c’était aussi un peu de lâcher prise et de spontanéité dans la façon de réagir!

J’ai également découvert que mon petit renard était certes peut être un BABI (je vous expliquerai plus tard), mais surtout j’avais encouragé cette façon d’être… je m’explique : Mr papa n’est pas un papa démonstratif, il y a des papas qui sont câlins etc… pas lui… c’est un excellent papa mais voilà : ce qu’il pense et ressent il ne le dit pas, il faut deviner! Et quand on a 2 ans et 8 mois deviner ces choses là c’est dur!

Pour crapulette, j’y avais été franco : tu t’occupes de ta fille et c’est tout…

mais aller comprendre : pour petit renard je prends des pincettes et lui trouve des excuses…

Alors qu’à 4 mois, Mr papa s’occupait de sa fille seul plusieurs heures d’affilée facilement (alors que crapulette était encore allaitée)

petit renard qui a presque 9 mois, il ne veut pas car il demande le sein.. (cet allaitement est une sacrée excuse hein?) et moi au lieu de ne pas lui laisser le choix ben je dis oui tu as raison…

Et puis cela a été l’occasion de voir que cette fusion avec mon fils a dégradé la relation avec ma fille, que crapulette se sentais mise de côté car « attends je dois m’occuper de Petit Renard », et quand votre puce de 2 ans éclate en sanglot quand vous lui demandez « est-ce que tu veux passer du temps seule avec maman? » tu te dis que oui tu as merdé…

Et puis il a mon caractère (de m****), je suis une gueularde (vraiment), je crie pour tout et rien et souvent… Et ça Mr papa ne supporte plus donc on va essayer de trouver une solution pour ça…

Lorsque l’on devient parent, on transporte un bagage avec nous, ce que nous on légué nos parents, notre éducation, notre héritage familial, soit nous l’acceptons et l’utilisons, soit nous le rejetons et faisons à notre façons..; lorsque comme Mr papa et moi pas grand chose de notre éducation n’est bon à prendre, on tâtonne encore plus, on fait des erreurs (encore plus), on se remets en question (encore plus)… Et parfois à force de ne pas vouloir reproduire on fait pire (non quand même), à force de vouloir être dans la bienveillance à tout prix on en oublie que nos enfants nous aimes malgré nos défauts et que parfois à vouloir appliquer les conseils lu dans les livres on ne savoure plus d’être juste avec nos enfants!

Bref l’arrivée d’un enfant, puis d’un second très vite cela remet beaucoup de choses en question, et pris dans le rythme quotidien on ne s’en aperçoit pas … On vit dans le train train, on s’épuisent et on craque…

Ces 15 jours ont permis de prendre de la distance, de réapprendre à se manquer, à s’aimer, et bizarrement à se retrouver en tant que couple aussi…

Mr papa, a admis que d’être à la maison n’étais pas forcément de tout repos (et encore il n’avait pas les deux monstres), j’ai admis que je n’étais pas forcément facile à vivre

Alors depuis 2 jours, on réapprends à vivre ensemble, on déconstruit pour reconstruire,

On détricote les mauvais réflexes, on en tricote d’autres, je lâche prise sur certaines choses, je réfléchi moins (enfin j’essaie)…

Ce grand changement fait du bien à tous, et en 2 jours on voit déjà certains changements :

  • moins de cri, plus de rire
  • les enfants sont plus serein et nous aussi
  • les nuits moins hachées
  • on se retrouvent en tant qu’amoureux et plus seulement parents
  • on prends plus de plaisir a être ensemble

Bref une coupure qui a fait du bien (mais qui a été un poil longue pour crapulette qui réclamait son papa à la fin)

Bref un article un peu brouillon mais qui exprime l’ampleur du chantier qu’étais devenue notre famille!

Bisous Bisous

Angèle

9 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Super ma belle! Les remises en question permanentes, c’est aussi ça le rôle de parents 😉 Tu es une excellente maman en cherchant toujours le mieux pour tes enfants et ta famille. Gros bisous et plein de bonheur à vous 4.

    Aimé par 1 personne

  2. Je me reconnais tellement dans tes quelques lignes… Mon deuxième est arrivé il y a une vingtaine de jours et tous mes repères sont chamboulés.

    Aimé par 1 personne

    1. ça va se mettre en place mais laisse toi le temps

      J'aime

  3. Beau dit :

    C’est tellement ça…. bravo à vous!!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s