les choix d’éducation et nos parents …

Hello!

aujourd’hui nous allons parler éducation, choix et surtout des jugements que l’on peut recevoir lorsque l’on fait des choix différents de nos parents…

cet article est écrit dans la voiture, sur le chemin du retour vers Bordeaux…

Nous rentrons d’une semaine de vacances chez mon père, une semaine qui n’a pas été forcément de tout repos contrairement à ce que l’on peut penser..

certes, lorsque l’on part dans la famille on évite des frais : frais de logement principalement… mais cela peut avoir quelques inconvénients, et lorsque l’on a des enfants ces inconvénients sont le plus souvent :

  • choc des générations
  • choix d’éducation
  • paroles déplacées (pour ma façon de voir la vie)

pour moi en tout cas…

Pourquoi choc des générations?

  • Pour mon père et sa compagne, habitant la campagne profonde de la Nièvre (je n’ai rien contre les campagnards au contraire, mais dans le cas de mon père c’est un frein), les gens de la ville sont des pédants qui ne savent rien faire de leur 10 doigts… sur ce point nous avons (j’ai) donc passé 1 semaine à défendre Mr papa des attaques et piques incessantes sur son statut de citadin
  • pour mon père et sa compagne tout ce qui se rapporte aux nouvelles technologies est à bannir (pfff ton biniou (en parlant du téléphone) à la campagne y en a pas besoin, des poules, des lapins ont est bien) alors que pour nous tout peut cohabiter

Pourquoi choix d’éducation ?

  • pour mon père et sa compagne des enfants ça se dressent.. j’ai été élevée « a la dure », le moindre écart était sanctionné d’une taloche dans le meilleur des cas, du martinet ou ceinturon dans le pire… résultat : aujourd hui il n’y a pas de geste tendre entre mon père et moi, on se dit bonjour comme deux adultes qui se connaissent depuis des années se dirait bonjour, je ne me confie pas à mon père, et même je le craint : tout ce que je ne veux pas pour mes enfants !
  • j’ai passé ma semaine à reprendre ma belle mère sur ce qu’elle disait à Doucette (les : bouh t’es vilaine! qui détruisent l’estime de soi sont bannis chez moi mais pas chez elle apparemment)
  • nous avons passé 1 semaine à expliquer nos choix d’éducation, nos choix de vie, pour au final entendre des messes basses derrière nous, des regards noirs jetés à Doucette (ben oui ça s’entend moins que des paroles), et pour au final se faire rabaisser tel des petits enfants qui ne savent ce qu’ils font (oui ce sont eux les adultes qui savent mieux que quiconque comment élever des enfants)
  • et j’ai dû défendre cette fin d’allaitement, un sevrage qui est un échec, petit renard le refusant et des réflexions déplacées de la part de ma belle mère m’ont légèrement fait sortir de mes gonds (très légèrement hein je suis juste sortie de la pièce en claquant la porte et en hurlant que c’était mes gamins et mes choix et que je recevais des conseils lorsque je verrais mieux chez elle, je sais j’ai tendance à être dans l’excès)

Pourquoi des paroles déplacées ?

  • mon père est foncièrement raciste.. il ne s’en cache pas, cela transparaît dans ses paroles et ses gestes (bougnoules et negros sont des mots qu il dit sans réfléchir comme il dirait table ou chaise), je déteste cela, je suis à l’opposé de cela, pour lui je vis dans un monde d’utopie, il faut se méfier des « ces races là »… et sa défense ? je ne suis pas raciste, la preuve j’ai des amis bougnoules (laissez moi rire)
  • j’ai donc passé 1 semaine à lui demander de garder ses opinions pour lui, qu’elles ne sont pas les nôtres et que je ne veut pas que Doucette ou petit renard apprenne à vivre dans la haine et l’ignorance de l’autre qui n’est pas comme lui… peine perdue : il a continué!!!
  • j’ai donc passé 1 semaine à monter dans les tours, a défendre mon point de vue, à lui montrer en quoi il avait tord…. pour rien je le sais mais pour montrer à mes enfants que lorsque l’on a des idées il faut les défendre et que ce n’est pas parce qu’on est plus âgés que l’on sait tout, les adultes peuvent aller dans le mauvais sens et se tromper (contrairement à ce que son grand père lui a répété durant la semaine)
  • j’ai également passé 1 semaine à aller à contre sens des mensonges de mon père…

bref tout cela pour dire : ce seront nos dernières vacances dans la Nièvre, j’y retournerai pour les voir en passant mais je ne séjournerai plus chez mon père…

une des choses les plus dures lorsque l’on devient parent c’est de s’imposer en tant que parents par rapport à nos propres parents, parfois cela se passe très bien (ma mère n’a jamais jugé mes choix, elle a fait une ou deux réflexions mais n’a jamais chercher à aller à contre courant de nos choix), ma belle famille c’est plus compliqué (lol), mais mon père c’est une cata…

Je n ai qu’un conseil lorsque cela se passe comme cela : dans un premier temps restez campé sur vos choix, après tout c’est vous qui vivez avec vos enfants! (et si c’est pour vous conseiller une bonne fessée vraiment non) dans un second temps ben espacer les visites! ici ce ne sera pas compliqué la distance étant là…

Nous avons donc des vacances en demi teinte, qui nous ont fait prendre la route un jour plus tôt… et qui m’ont bien déçue, de mon père mais également de ma belle mère qui jusqu’ici était très gentille… j’ai découvert une autre personne que je ne soupçonnait pas et ça m’attriste…

voilà j’avais juste besoin de vider mon sac après ces vacances décevantes….

Bisous Bisous

Angele

26 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Evy dit :

    Je pensais que j’avais fait la paix avec tout ça et que j’avais mis en place des stratégies pour protéger mes enfants, d’une part et pour que les critiques et jugements ne m’atteignent plus… mais hier encore, mon père est venu garder et une simple remarque de sa part à l’effet que je devrais acheter plus de fruits m’a encore viré à l’envers pendant des heures! La petite fille à l’intérieur de moi a encore besoin de mon attention je crois!

    J'aime

    1. parfois les parents ne se rendent pas compte que leurs paroles peuvent être blessantes pour les parents que nous sommes… j’espère ne pas être comme ça plus tard

      J'aime

  2. Oui ce n’est pas facile. Je te trouve bien courageuse d’y retourner avec ce que tu y as vécu.

    J'aime

  3. Caroline dit :

    J’appréhende également ce face a face avec mes parents lorsque Mini-Duodou sera la. ET encore plus le face a face avec ma belle-mère. En ce qui concerne mes parents, ils peuvent exprimer un mécontentement mais les choses sont dites de suite entre nous.
    Dernière exemple en date « tu ne vas quand même pas mettre une suce dans ton sac de maternité, c’est moche les bébés avec une suce » « c’est sur la liste, je la met. J’en ai pas particulièrement envie, mais si j’en ai besoin j’en aurai une et si le bébé en a besoin idem. » « ok »
    En ce qui concerne ma belle-mère, elle est sacrée pour mon conjoint et la ca va etre une autre paire de manche. Elle est têtue et elle aime qu’on fasse comme ELLE pense (bien sur le tout saupoudré d’une bonne dose de mauvaise fois). Ce qui m’a amené à ne plus me rendre chez elle, car elle refusait de ne pas fumer en a présence chez elle (alors que je demandais juste qu’elle ailles ans sa cuisine – ou que j’y aille peu importe) pour elle, elle est chez elle et elle fait donc ce qu’elle veut. Elle venait donc à la maison parfois boire un thé sans cigarette évidemment, ma maison étant non fumeuse.

    bref hate de voir la suite. Mais toujours est-il que cette histoire de cigarettes, il est hors de question que j’expose mon enfant, chez elle ou pas !

    J'aime

    1. ahlala cette histoire de cigarette est révélatrice… je te souhaite bien du courage… Ma belle mère fumé aussi, elle elle ne fait juste pas attention, il faut lui rappeler elle le fait mais sinon elle ny pense pas …

      J'aime

      1. Caroline dit :

        elle vient de passer une semaine a la maison suite à une opération de l’oeil, j’ai passé mon temps a lui faire du café et couper de la pastéque, melon et autre fruits … Je suis enceinte de 8 mois mais TOUT VA BIEN ! Evidemment mes quelques fatigues passagères n’étaient rien à coté des siennes .. A noter, je crois qu’au moment de l’opération, ils n’ont du toucher que le nerf optique mais les nerfs pour marcher également

        Bien du courage … oui oui oui

        J'aime

      2. oh purée …. 😱😱😱😡😡😡

        J'aime

      3. Caroline dit :

        D’où mon article de la semaine dernière #BlogExutoire ! Mdr

        J'aime

      4. Caroline dit :

        😉 tu verras, je suis bien trop gentille de base …

        J'aime

  4. tobemummysite dit :

    Ah, je comprends très bien! Je n’ai jamais séjourné assez longtemps chez mes parents pour subir cette tension mais je me suis déjà pris des réflexions du style « Laisse-là pleurer, elle se fait les poumons » qui m’ont plutôt refroidie! Heureusement, ma belle-mère (seconde épouse de mon père) est d’origine russe et là-bas, le maternage est quelque chose de naturel, ouf! Quant à ma belle-famille, je les pensais plus ouverts d’esprit et loupé, Chéri s’est même engueulé avec eux car ils ne saisissent pas qu’on fasse passer les besoins de notre fille avant le reste. C’est malheureux que la parentalité creuse des fossés au lieu de créer des ponts… 😦

    J'aime

    1. je pense que les parents accepté mal que l’on ne veuille pas faire comme eux… ils doivent le vivre comme un échec de leur éducation

      J'aime

      1. tobemummysite dit :

        Ça c’est certain que ça doit y occuper une grande place.

        J'aime

  5. ColombesMum dit :

    Ah, ça le clash des générations ET (surtout) des modes d’éducation, c’est super dur à vivre ! Bon, surtout quand toi tu l’as mal vécue, cette éducation (à juste titre !) et que tu as passé toute ta vie à essayer d’en guérir et de bâtir un nouveau mode d’éducation…Frustrant et fatiguant. Je pense que la conclusion à laquelle tu es arrivée est la bonne : ne plus passer autant de temps pour continuer de « profiter » de ses parents/beaux-parents sans les trucider 😀

    J'aime

    1. oui c’est très dur à vivre… ça et le racisme de mon père ..

      J'aime

      1. ColombesMum dit :

        Oui, je comprends…aux antipodes de ce qu’on pense…On se dit comment qqn d’aussi proche est aussi éloigné de mes valeurs…?

        J'aime

      2. je ne sais pas vraiment… juste ce que je me demande c’est surtout comment j’ai pu me construire avec un tel exemple…

        J'aime

      3. ColombesMum dit :

        Ah ça, l’humain est fort quand même pour s’adapter…Tu as beaucoup de mérite et tu reviens de loin, cependant !!

        Aimé par 1 personne

  6. Anaïs GDZ dit :

    Je comprends ton point de vue. Je ne l’ai pas encore vécu 🤞🏼 mais il est clair que j’élève mon fils comme je l’entends un point c’est tout, je prends les expériences et j’en tire ce que je veux mais c’est tout. Jamais je n’écouterai qqun d’autre. Personne d’autre qu’un parent ne sait comment éduquer son enfant et ce qui est le meilleur pour lui !

    J'aime

  7. mamtermante dit :

    Pleins de chaudoudoux ❤️ ❤️ ❤️

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s