La bienveillance au quotidien

Hello!

Aujourd’hui je voulais parler bienveillance, oh je vous rassure pas pour être moralisatrice, non pour dire à quel point cela peut être dur parfois…

La semaine dernière, comme vous le savez peut être, l’assemblée nationale a voté une loi interdisant les VEO (violences éducatives ordinaires), une semaine avant cela France 4 a diffusé l’émission « suite parentale » dont c’était le sujet. Durant l’émission plusieurs sondages ont eu lieu… mais un seul a vraiment fait parler de lui, la question était : avez-vous déjà pratiquer les VEO? La réponse était oui à 69%… ce qui est énorme nous sommes d’accord? Mais voilà, la vérité c’est que je pense que ce chiffre est dévalué, oui parfaitement !!

Qui n’a jamais ne serait-ce que crier sur son enfant? Qui ne lui a jamais fait de chantage ? Qui n’a jamais eu une parole en trop? Personne n’est parfait et même moi qui essaie de faire de mon mieux je dérape…

Je suis de ceux qui sont pour cette loi, il faut légiférer, il faut que les parents comprennent que certes « une fessée ne tue pas » mais que  ce qui ne tue pas ne rends pas forcément plus fort. Je suis de ceux qui savent et essaie de faire mieux, d’expliquer les règles, de ne pas crier, etc… Mais voilà je suis aussi humaine, j’ai aussi mon histoire, et c’est dur…

L’éducation bienveillante au quotidien c’est dur, c’est dur car il faut déconstruire notre mémoire, il faut repenser chaque gestes, chaque parole, c’est dur car la bienveillance n’a pas forcément fait partie de mon enfance… outre mon histoire, ma mère et mon père sont classique: fessées, cris, et autres VEO ont plu (je ne leur jettent pas la pierre ils ont fait avec ce qu’ils avaient), c’était normal il y a 30 ans on ne se posaient pas de questions… depuis les neurosciences ont fait des découvertes : on sait qu’il ne sert à rien de laisser pleurer bébé, qu’il ne fera pas ses poumons, il arrêtera juste de pleurer car il comprendra que personne ne vient (bim première VEO de notre vie), on sait les dégâts qu’une fessée peut faire sur le cerveau (on n’en est pas mort mais vive les générations de stressés et de dépressifs qu’on a construit)… 

Sunshines awards

Et aujourd’hui c’est dur, c’est dur car on essaie de faire mieux (comme nos parents avant nous), c’est dur car les générations précédentes n’apprécient pas la remise en question de leurs principes, c’est dur car il nous faut accepter de l’aide extérieure afin d’avoir les clés…

=> l’éducation bienveillante 

Lors de cette émission, la psy présente sur le plateau à eu une remarque : les gens ne sont pas contre cette loi (qui serait pour la violence?), les gens ont peurs, ils ont peurs car ils ne savent pas faire autrement ! Ils n’ont pas les clés. Cette loi pour eux ça veut dire : vous n’avez plus le droit de donner des fessées mais débrouillez vous! C’est comme s’ils etaient lâchés au bord d’un précipice mais sans corde pour se retenir… donc ils sont contre cette loi… 

Aujourd’hui j’écris cet article pour plusieurs raisons : me soulager, cette période de septembre/octobre/novembre est très dure pour moi, ma patience est mise à rude épreuve et mes enfants le sentent et… je crie beaucoup, décembre est un mois adoré: noël, la période de l’avent, je reprends du poil de la bête… Nous ne sommes pas parfait (et heureusement sinon comment nos enfants identifieraient les différentes émotions), mais pour ma part j’essaie de faire au mieux. J’écris également cet article car il est important de savoir que des solutions autres existent, que légiférer c’est bien mais qu’il faut donner des outils aux parents, pour ne pas tomber dans le laxisme non plus! Il y a des ateliers (comme ceux des p’tits sages ), des livres (ceux de Catherine Gueguen où Isabelle Filliozat par exemple), des blogs (si vous êtes plus à l’aise avec une telle lecture), il y a des solutions pleins!

=> les p’tits sages 

Mais ne dites plus qu’une fessée ne tue pas, car tout les jours des enfants meurent à cause de ce qui a commencé par « une fessée »

Changer sa façon de voir les choses, changer sa façon de penser c’est dur, oh oui c’est dur, mais c’est important !

Bisous Bisous 

Angele 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s